Accueil du site > Sectes des temps modernes > Les sectes meurtrières
      

Les sectes meurtrières

Publication en ligne : jeudi 3 juin 2004, par Maître Simozrag

Il n’est pas exagéré de qualifier de meurtrières certaines sectes qui se plaisent à répandre le sang humain, en poussant leurs adeptes à se sacrifier, à faire don de leur personne à la divinité, à quitter ce monde pour un monde meilleur.

Les tragédies de suicides collectifs se sont malheureusement multipliées ces dernières années dans bon nombre de sectes.

Il n’y a pas que l’immolation par le feu ou la mortification par le jeûne continu pratiquées par certaines sectes en Inde, le phénomène de suicides collectifs tend à gagner d’autres sectes et d’autres continents.

Tout a commencé en novembre 1978, lorsque Jim Jones, qui prétend être la réincarnation de Lénine, Jésus Christ et Bouddha, intima l’ordre à ses neuf cent quatorze adeptes de se suicider comme lui. La secte du ‘‘Temple du peuple’’ est basée au Guyana. Le gourou se donna la mort en premier, ensuite ses disciples l’imitèrent dans des circonstances tragiques.

En septembre1985, soixante fidèles d’une secte à l’île de Mindanao aux Philippines se donnèrent la mort après avoir absorbé du poison mortel sur ordre de leur maître spirituel.

Le 1er novembre 1986, sept corps de femmes appartenant à l’Eglise des amis de la vérité (Japon) ont été découverts carbonisés sur une plage.

Août 1987, trente deux fidèles de la secte de la « prêtresse ParkSoon-ja (Corée du Sud) étaient égorgés près de Séoul. Ils avaient auparavant absorbé des doses insuffisantes de poison.

En décembre 1991, trente membres d’une secte mexicaine se donnent la mort.

Le 19 avril 1993, David Koresh, gourou de la secte des davidiens (Texas) se suicide avec quatre-vingt-sept de ses disciples.

Octobre 1993, cinquante-trois membres d’une secte vietnamienne se suicident dans l’espoir d’accéder au Paradis.

Octobre 1994, quarante-huit fidèles de l’Ordre du Temple solaire sont retrouvés calcinés en Suisse et cinq autres au Québec.

Le 20 mars 1995, un attentat au gaz sarin est perpétré par des membres de la secte Aun au métro de Tokyo. Bilan : onze morts et plus de cinq mille intoxiqués.

Décembre 1995, seize fidèles de l’Ordre du Temple solaire dont deux policiers français se sont suicidés à Grenoble.

Le 23 mars 1997, les corps de cinq membres de la même secte (l’Ordre du Temple solaire) sont trouvés carbonisés dans la maison d’un adepte, au Québec.

Le 26-27 mars 1997, trente-neuf membres de la secte Heaven’s Gate (Californie) se suicident pour embarquer à bord d’un ovni (objet volant non identifié) à destination du paradis. Le 27 novembre 1998, six adeptes de l’église pentecôtiste unie (Brésil) furent battus à mort.

Le 17 mars 2000 en Ouganda, la secte pour la restauration des dix commandements incite au suicide et au massacre d’un millier de ses fidèles. La plupart des victimes étaient des femmes et des enfants, empoisonnés, asphyxiés ou brûlés vifs.

Fin janvier 2001, cinq adeptes de la secte Falun gong ont été immolées par le feu sur la place tien-an-men à Pékin.


3 Messages de forum

  • > Les sectes meurtrières 18 octobre 2006 14:28, par Oussama 33e, FM

    Que dire des suicides et des attentats meurtriers qui se déroulent de manière quasi journalière à travers le monde par des islamistes "modérés"... c’est la volonté de qui ? (les francs-maçons) pour le bénéfice de qui ? (le rotary) A allumé, allumé et demi !

    Répondre à ce message

  • > Les sectes meurtrières 26 juillet 2007 10:58, par Aurore

    Quelle est cette liste si ce n’est une désinformation totale... Simplement une énonciation de faits sans recontextualisation... Je vous mets donc ici en copie la dépêche de Reuters sur le sujet des Brésilens de l’Eglise Pentecôtiste Unie battus à mort :

    « Reuters, 27 novembre 1998. [Résumé]

    Alertée par l’ancien leader du groupe qui s’était enfui, la police a découvert 6 corps le week-end dernier dans une exploitation de caoutchouc isolée, à 145 km de Tarauaca, près de la frontière péruvienne.

    Les meurtres ont commencé deux semaines auparavant, quand le pasteur Francisco Bezerra de Moraes a annoncé à sa petite communauté de 30 adeptes qu’il entendait la voix de Jésus Christ ordonnant que certains membres, dont l’ancien leader, soient punis de " tortures disciplinaires ". Aux cris de " Dehors, Satan ! ", des adeptes ont été frappés et fouettés. Six personnes en sont mortes, parmi lesquelles un garçon de 13 ans ainsi que deux frères de trois et quatre ans, tués par leur propre père.

    Avec calme et sans regret, six suspects arrêtés ont répété qu’il n’avaient agi que parce qu’ils avaient entendu des " voix de l’au-delà ". Ils ont nié avoir été sous l’emprise de l’alcool ou de drogues. »

    Les membres de l’Église Pentecôtiste Unie du Brésil qui ont été battus à mort l’ont été par un nombre d’individus qui ont perdu la tête. Certes, ils appartenaient à cette église. Est-ce pour autant que l’Eglise Pentecôtiste Unie enseigne de battre à mort quelqu’un quand on entend des voix dans sa tête ? NON !!!

    Si un catholique tue quelqu’un et dit qu’il est guidé par Jésus, est-ce pour autant que le catholicisme est une secte meurtrière ?

    Un peu de réflexion serait la bienvenue au lieu d’allégations gratuites et irréfléchies...

    Merci !

    Répondre à ce message

    • > Les sectes meurtrières 13 novembre 2008 16:01, par val

      D’aussi loin que nous pouvons remonter quant à la religion, tout n’est que guerre haine et intolérance. Les religions pronent la paix et pourtant... Les sectes sont basées sur ce principe, poussé à l’extrème. Toutes les religions sont sectaires, et ce n’est pas une allégation gratuite ! Remontons aux croisés, aux guerres saintes, le massacre des protestants... tant d’exemples pourraient être cités. Oui les religions quelles qu’elles soient sont des sectes meurtrières. Sortis ou non du contexte, les faits sont réels. Des gens faibles sont pris pour cible privilégiée et suivent d’authentiques malades mentaux. Alors que faire ? La religion est pour certains un refuge moral en réponse à une situation de détresse. Pour d’autres c’est un prétexte justifiant leur haine des autres et leur intolérance. Les hommes ont besoin de croire, de s’imaginer que quelque chose existe au dessus d’eux et qui explique tout... Au lieu de croire en l’humanité et de se dire qu’en acceptant l’autre on vivra mieux, on s’enferme dans une idéologie utopique en se dédouanant de la vie quotidienne (parce que si c’est arrivé c’est que dieu l’a voulu) Le pire je crois c’est ce père dont le curé du village avait violé le petit garçon qui dit au micro d’un journaliste " il faut lui pardonner dieu donne le pardon"... Vous ne trouvez pas ça dangereux ??? Je plains ce petit garçon à qui on va dire qu’il doit pardonner au fumier qui lui a fait si mal et qui l’a marqué à vie !!! Et ben merde... La religion n’est que source de conflit de cruauté et de mort. Elle n’est paix et beauté que dans l’esprit de certains idéalistes religieux qui vivent encore dans une bulle.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article